AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 moeurs et culture du royaume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ADMIN ◆ the very mad king
MESSAGES : 130
SUR WESTEROS DEPUIS : 07/07/2014
- LES SOMBRES PENSÉES -

MessageSujet: moeurs et culture du royaume   Mer 9 Juil - 20:48



les coutumes du royaume

les lois de l'hospitalité
Les lois de l'hospitalité ou les droits de l'hôte sont d'anciennes traditions des Premiers Hommes protégeant autant celui qui donne l'hospitalité que celui qui la reçoit. Ceux qui contreviennent à cette tradition sont considérés comme maudits par les anciens dieux. Cette coutume, également respectée chez les sauvageons, semble avoir aussi été intégrée par la religion des Sept et la culture andale. Par extension, il est très mal perçu de menacer un hôte à sa table. Certaines légendes, comme celle du Rat Coq, évoquent les malédictions qui pèsent sur ceux qui ne respectent pas ces coutumes.

La forme la plus traditionnelle des lois de l'hospitalité veut que l'hôte soit accueilli par du pain et du sel, mais, plus généralement, le partage du vin et de la nourriture, ou le fait de dormir sous le même toit suffisent à pouvoir invoquer les droits de l'hôte comme sauf-conduit. En contrepartie de la protection due à l'hôte, ce dernier doit également respecter le droit de l'occupant des lieux à fixer des règles de vie à tous ceux qu'il accueille, ce principe est résumé dans l'adage « Son toit, sa loi ». Au départ de son invité, le maître des lieux lui remet un « cadeau de courtoisie », et n'est dès lors plus tenu par les lois de l'hospitalité.
yellowflag (c) toute copie est prohibée

le duel judiciaire
Le duel judiciaire est une ordalie, une épreuve permettant d'établir l'innocence ou la culpabilité d'un accusé en prenant les dieux à témoin.

Tout accusé appartenant à la noblesse peut réclamer un duel judiciaire pour se laver des accusations portées contre lui, et les juges ne peuvent le lui refuser. L'accusateur et l'accusé s'affrontent alors dans un duel (l'accusateur ayant décidé si ce duel serait au premier sang ou à mort), et les dieux sont censés manifester la vérité en faisant triompher celui qui est dans le vrai. Accusateur comme accusé peuvent désigner un champion (qui peut ne pas être noble) pour les remplacer dans ce combat, mais nul n'est tenu d'accepter. Dans certains cas, le duel ne vise pas à établir la culpabilité de l'accusé, celle-ci n'étant pas contestée, mais à laver l'honneur de l'accusateur, victime des agissements de l'accusé.
yellowflag (c) toute copie est prohibée

le mariage à Westeros
Le mariage est une cérémonie, généralement religieuse, consacrant l'union d'un homme et d'une femme et assurant la légitimité de la descendance de ces deux personnes. Ainsi, les enfants nés hors mariage sont qualifiés de bâtards. Les us et coutumes liés à cette union, ainsi que ceux qui la précèdent, sont différents selon les cultures. Cependant, quelle que soit la culture considérée, les mariages incestueux semblent associés à de puissants tabous culturels et religieux, les mariages entre frères et sœurs pratiqués par la dynastie targaryenne étant une exception notable liée au souci de préserver la pureté de leur sang hérité de la défunte Valyria. De même, le double mariage d'Aegon I Targaryen avec ses deux sœurs est une exception qui ne semble pas avoir eu de suite au-delà du règne de Maegor I Targaryen. Les mariages entre cousins sont par contre tolérés dans les Sept Couronnes.

Les unions au sein de la noblesse sont généralement politiques, formalisant les alliances entre plusieurs maisons dans le schéma complexe de suzeraineté et de vassalité de la société féodale des Sept Couronnes. Ces mariages arrangés donnent lieu à de longues tractations, les deux futurs épousés ne l'étant pas forcément contre leur gré et étant présentés de manière arrangée l'un à l'autre auparavant. Il arrive cependant que certains mariages soient liés aux sentiments qu'éprouvent les deux futurs époux l'un pour l'autre, notamment dans le cas d'enfants puînés se trouvant loin en ligne de succession. En principe, les épouses nobles adoptent le nom de la maison de leur mari. Mais elles peuvent décider de continuer à utiliser leur nom de naissance (surtout si leur maison est la plus prestigieuse).

Les mariages sont généralement précédés de fiançailles, notamment dans le cas de mariages arrangés par les parents des deux futurs époux alors que ceux-ci n'ont pas encore atteint leur majorité sexuelle. Généralement les fiançailles se déroulent vers l'âge de dix ans, le mariage devant attendre que la fiancée ait eu ses premières menstruations, soit généralement vers treize ans révolus. Les fiançailles sont tout aussi sacrées que le mariage, mais peuvent toutefois être rompues plus aisément.
yellowflag (c) toute copie est prohibée

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



IN A COLD WINTER MORNING, BEFORE THE LIGHT
AS THE RED DAY IS DAWNING, THE RED FIRE
WE RIDE TOWARDS THE FIGHT

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingslanding.forumactif.org
avatar
ADMIN ◆ the very mad king
MESSAGES : 130
SUR WESTEROS DEPUIS : 07/07/2014
- LES SOMBRES PENSÉES -

MessageSujet: Re: moeurs et culture du royaume   Mer 9 Juil - 20:48



La monnaie de la Couronne

Sous le règne d'Aerys II Targaryen
De nombreuses pièces sont frappées par le sceau royal et permettent les échanges commerciaux entre les différents habitants de Westeros. Les pièces sont différentes et valent tous une somme précise, les voici :
LES DRAGONS D'OR : pièces en or présentant sur le côté pile le dragon tricéphale de la maison Targaryen et sur le côté face l'effigie du membre de la dynastie régnant à l'époque de la frappe. Par exemple, les dragons frappés sous le règne d'Aegon IV Targaryen représentaient ce dernier barbu, ceux frappés sous le règne de Daeron II Targaryen le montrait glabre, et enfin ceux frappés sous le règne d'Aerys I Targaryen le représentaient lui-aussi barbu, chaque pièce étant par ailleurs identifiable par le nom du dynaste. Un dragon d'or vaut 30 lunes d'argent.

LES LUNES D'ARGENT : Les lunes sont des pièces en argent ayant probablement une masse comparable à celle des dragons d'or, le taux de change entre ces deux pièces étant assez proche du rapport historique entre les valeurs de l'or et de l'argent à masse équivalente. Une lune d'argent vaut 56 étoiles de cuivre.

LES ÉTOILES DE CUIVRE : Pièces en cuivre présentant sur le côté pile l'étoile à sept branche de la religion des Sept. Une étoile de cuivre vaut 2 liards de cuivre ou encore 8 sols de cuivre.

LES LIARDS : Ce sont des pièces en cuivre. Un liard de cuivre vaut 2 demi liards de cuivre ou encore 4 sols de cuivre.

LES SOLS : Ce sont également des pièces de cuivre. Un sol de cuivre vaut 2 demi sols de cuivre.
yellowflag (c) toute copie est prohibée

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



IN A COLD WINTER MORNING, BEFORE THE LIGHT
AS THE RED DAY IS DAWNING, THE RED FIRE
WE RIDE TOWARDS THE FIGHT

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingslanding.forumactif.org
avatar
ADMIN ◆ the very mad king
MESSAGES : 130
SUR WESTEROS DEPUIS : 07/07/2014
- LES SOMBRES PENSÉES -

MessageSujet: Re: moeurs et culture du royaume   Mer 9 Juil - 20:48



La religion des Sept

Foi, vertu et devoir envers ses Dieux
La religion des Sept, ou la Foi, est l'actuelle religion principale des Sept Couronnes. Elle fut importée à Westeros depuis la région d'Andalos par les Andals il y a près de quatre mille ans et a peu à peu remplacé au sud la religion des anciens dieux autrefois respectés par les enfants de la forêt et les Premiers Hommes. Il semble que désormais la moitié sud de Westeros soit le seul territoire où cette religion soit pratiquée et c'est à Port-Réal que se trouve le Grand Septuaire de Baelor, où réside le Grand Septon.

On trouve Sept Figures/Divinités qui caractérisent la religion, les voici :
LE PÈRE D'EN HAUT : Il est représenté sous les traits d'un homme barbu dans la force de l’âge qui représente l’autorité et la justice. Il est le juge des âmes et celui qui gouverne. Il est invoqué, en cas de duel judiciaire, afin d'éclairer le jugement des hommes. Les mariages sont célébrés sous l'égide du Père et de la Mère.

LA MÈRE D'EN HAUT : La Mère, ou la Mère d'En-Haut, représentée par une femme d'âge moyen, souriante. Elle est le symbole de la maternité et protège les mères, les femmes enceintes et les enfants. Elle est aussi l’incarnation de la pitié, de la miséricorde et de la compassion.Les mariages sont célébrés sous l'égide du Père et de la Mère.

L'AÏEULE : Elle est représentée par une vieille femme ridée, avec une lanterne. Elle symbolise la sagesse et la connaissance des anciens qui permettent d’éclairer le chemin à prendre.

LE GUERRIER : Représenté par un homme armé d’une épée. Bien sûr, il protège les combattants, mais également les fidèles dénués de protection. Il est prié par les soldats avant la bataille, pour qu’il leur donne force et courage. Il est également invoqué, au cours d'un duel judiciaire afin de prêter sa force à celui des adversaires soutenant une juste cause.

LE FERRANT : Il est représenté par un homme avec un marteau. Ses attributions sont très larges, il est le symbole de l’artisan, on le prie quand un navire est mis à l’eau, mais aussi avant la bataille pour que les épées et les boucliers ne se brisent point, ainsi que pour la guérison des malades. Il est le protecteur de ceux qui travaillent, donc de tout le petit peuple. Il est également invoqué afin de conférer des forces pour mener à bien une tâche

LA JOUVENCELLE : La Jouvencelle est représentée par une belle jeune fille, on la prie pour qu’elle protège les pucelles, leur innocence et leur honneur. Il est probable aussi que les jeunes filles la prient pour qu’elle protège leurs amours. La Jouvencelle fait l'objet d'un jour saint particulier, le Jour de la Jouvencelle.

L’ÉTRANGER : parfois représenté sans visage ou de façon androgyne. Il est également représenté avec des traits semi-humains cachés sous la coule d'une pèlerine[9]. Il incarne la mort mais aussi « l'éternel proscrit, l'errant venu de contrées lointaines, plus et moins qu'humain, inconnu, inconnaissable », tout ce qui est bizarre ou qui fait peur. Il est censé mener en l'autre monde les nouveau-morts. Pour les croyants du dieu Multiface, l'Étranger serait un avatar de leur divinité. Contrairement aux autres aspects de la divinité , l'Étranger compte peu d'adorateurs

Pour en savoir plus sur la Religion, nous vous invitons à consulter cet article.
yellowflag (c) toute copie est prohibée

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



IN A COLD WINTER MORNING, BEFORE THE LIGHT
AS THE RED DAY IS DAWNING, THE RED FIRE
WE RIDE TOWARDS THE FIGHT

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingslanding.forumactif.org
avatar
ADMIN ◆ the very mad king
MESSAGES : 130
SUR WESTEROS DEPUIS : 07/07/2014
- LES SOMBRES PENSÉES -

MessageSujet: Re: moeurs et culture du royaume   Mer 9 Juil - 20:49



Les tournois et ses lois

les règles des tournois
Le tournoi est une fête donnée par un seigneur. Il consiste en un ensemble de jeux guerriers permettant d'exalter les vertus chevaleresques. Selon leur importance et le rang de la maison organisatrice, les tournois peuvent rassembler de nombreux participants, nobles et chevaliers, venus des Sept Couronnes. Outre les jeux, ce sont des fêtes populaires qui attirent les populations environnantes, les marchands et les bateleurs. Les tournois sont de véritables marques de prestige car vitrines de la richesse du seigneur qui les organise. Ils donnent l'occasion aux chevaliers, voire aux écuyers, de se distinguer, et même d'obtenir la main d'une dame. C'est aussi le lieu où les chevaliers peuvent jauger leurs qualités respectives et où se tissent des liens autres que les mariages arrangés lors des fêtes qui sont organisées pour la noblesse.

Les tournois peuvent être constitués de différentes épreuves, généralement récompensées par des prix. Les participants doivent en principe être des chevaliers, mais il arrive que de simples francs-coureurs puissent participer selon les bonnes volontés du seigneur qui organise le tournoi. Des mêlées et des joutes sont parfois organisées à l'intention des écuyers, mais c'est particulièrement rare.
LA MÊLÉE :Les mêlées sont des affrontements qui simulent des batailles mais qui se déroulent avec des armes mouchetées. Rassemblant plusieurs dizaines de participants, elles peuvent voir l'affrontement de deux ou plusieurs équipes, ou une forme plus confuse dans laquelle seul le dernier compétiteur debout remporte le prix.

LES JOUTES : Les joutes sont des duels montés opposant deux participants qui doivent se désarçonner à l'aide d'une lance longue et mouchetée, conçue pour se briser à l'impact. Il est de bon ton de briser plusieurs lances contre un adversaire.

LE TIR A l'ARC ET LE LANCER DE HÂCHES : Si la mêlée et les joutes sont les deux épreuves emblématiques des tournois, d'autres compétitions peuvent aussi se dérouler. Des épreuves d'adresse au tir à l'arc ou au lancer de haches sont assez fréquentes. Des concours de chants peuvent aussi se dérouler.

NOTE : On voit parfois des chevaliers refusant de révéler leur identité et prendre des pseudonymes pour conquérir. Certains d'entre eux se font connaître après, mais d'autres restent inconnus pour toujours.
yellowflag (c) toute copie est prohibée

la reine d'amour et de beauté
La reine d'amour et de beauté est le titre donné à la jeune femme en l'honneur duquel un tournoi est organisé. À la fin du tournoi, le champion choisit si la damoiselle garde ce titre ou s'il le décerne à une autre femme de son choix pour lui prouver son amour.
yellowflag (c) toute copie est prohibée

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



IN A COLD WINTER MORNING, BEFORE THE LIGHT
AS THE RED DAY IS DAWNING, THE RED FIRE
WE RIDE TOWARDS THE FIGHT

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingslanding.forumactif.org
Contenu sponsorisé
- LES SOMBRES PENSÉES -

MessageSujet: Re: moeurs et culture du royaume   

Revenir en haut Aller en bas
 

moeurs et culture du royaume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CULTURE PHYSIQUE SHOW 2011
» Culture Vélo ?
» Moeurs et pêche (s) du silure
» Royaume-Uni : 10 000 miles en 10 ans !
» Votre culture des arts martiaux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BURN THEM ALL ≈  ::  :: Les vieux livres du mestre :: L'histoire de Westeros-